fbpx

Comment je me suis fait piéger par ma reconversion en tant qu’accompagnant…

par | Articles

J’ai envie de partager quelque chose qui a été évoqué la semaine dernière lors d’un coaching de groupe sur l’espace membre et auquel on ne pense pas franchement surtout en début de pratique.

L’ennui et préserver son énergie…

Quand j’ai commencé à pratiquer, c’était pour aider les gens, m’intéresser à l’autre, prendre le temps, faire quelque chose d’utile… Et puis la réalité m’a rattrapé. Pour bien gagner ma vie il fallait que je pratique… que je pratique beauuuuucoup !

Pourquoi autant ? Laissez-moi vous partager une information importante. La plupart des personnes que j’accompagne, quand je leur demande de combien elles ont besoin pour vivre, me répondent entre 3000 et 3500 euros. Et c’est là que le problème de l’ennui pointe le bout de son nez.

Désolé mais un p’tit peu de maths s’impose pour comprendre :

En tant qu’autoentrepreneur, vous avez le droit de gagner 33 100 euros par an avec 24% de cotisations = 2096 euros par mois, soit une trentaine de séances à 70 euros.

Mais dès que l’on dépasse ce chiffre, Monsieur TVA pointe le bout de son nez… et vous enlève encore 20% de tout ce que vous gagnez. Résultat de la course et pour aller droit au but, pour gagner 3000 euros par mois… vous devez alors réaliser un chiffre d’affaire de 5500 euros, soit environ 80 séances à 70… tous les mois…

Ok alors là on inspire profondément et on expire lentement en pensant à une licorne.

Pourquoi je vous parle de cela ? Bon déjà il faut les trouver ces clients… Mais aussi parce que pour moi, le rêve d’aider l’autre et prendre le temps a viré au cauchemar. Celui de devoir enchainer les séances pour gagner ma vie et tout simplement nourrir ma famille… et je peux vous dire que 3 garçons ça mange beaucoup (trop ?!) ! A la fin j’en ai eu juste marre d’être dans cette routine et cette obligation de revenus. Comme piégé dans un tunnel sans fin, j’ai fini par ne plus prendre plaisir à aider l’autre. Trouver des clients, la compta, continuer à développer mes compétences, enchainer 5 séances par jour 4 jours par semaine… j’étais lessivé et j’avais envie de voir autre chose.

Je n’avais pas signé pour cela en choisissant de me reconvertir.

Et si je vous dis cela, c’est que beaucoup ont du mal à s’imaginer pendant 2 ans, 5 ans, 10 ans, enchainer les séances. Si cela ne vous dérange pas ok très bien, et j’en connais qui font plus de 80 séances tous les mois sans broncher. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Car la routine s’installe et l’ennui pointe le bout de son nez et la perte de sens juste derrière. Le tout saupoudré d’insécurité financière… Et croyez-moi quand c’est là ça fait mal.

Ca vous titille ce que j’écris ? J’ai envie de vous épargner cela dans votre développement, alors c’est pour cela que toutes les personnes qui souhaitent s’installer je leur parle des 3 sources de revenus dès le départ.

Faites cet exercice : Si vous deviez avoir minimum 3 sources de revenus différents ce serait quoi précisément ?

Exemple :

  1. Les séances individuelles
  2. Des ateliers
  3. Un programme d’accompagnement

Combien vous avez besoin de gagner et comment allez-vous trouver des clients pour chacun des points ? Et oui, chaque point doit avoir un canal d’acquisition client différent (en gros la stratégie de comm qui permet de trouver le client)

Pourquoi ? Parce que si vous faites cela, vous ne vous ennuierez jamais et votre source de revenu ne reposera jamais que sur une seule activité. Car avoir un carnet de rdv rempli sur plusieurs mois pour se sécuriser… c’est rare ! Alors autant maximiser ses chances de réussir.

Mieux, ce que vous mettrez en place pour l’un servira les autres. Par exemple, un atelier ou un stage vous permet de remplir vos séances. Vos séances peuvent vous permettre de proposer des programmes d’accompagnement etc.

Alors c’est quoi vos 3 points à vous ?

Partagez-moi votre sentiment en commentaires sur ce sujet et ce que vous aimeriez mettre en place.

Vous aimerez surement :

>> Pourquoi 90% des accompagnants abandonnent faute de clients ?
>> Ce combat intérieur qui nous fait procrastiner et nous met le moral à Zéro

Pensez à partager si vous avez aimé, merci 😉

Jean-Pierre Chaudot

Jean-Pierre Chaudot

🚀 Fondateur du Révélateur 🥰 Papa x3

Mon job, aider les Pro de l’Accompagnement à arrêter de se prendre la tête et de tourner en rond dans le développement de leur clientèle.

> Retrouvez moi sur Facebook

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.