fbpx

Faut-il se spécialiser pour vivre de son activité aujourd’hui ?

par | Articles

J’ai envie de répondre à une question que l’on me pose tout le temps : celle de l’intérêt de la Spécialisation !
Mais pourquoi revient-elle autant ?! 🤔

Que fait un client qui cherche de l’aide ?

Il va commencer par faire le tour des praticiens qu’on peut lui recommander, ou alors se tourner vers internet en se basant généralement sur les 3, 4 premiers résultats de recherche, et les avis qu’il va trouver.
Il va surtout se confronter à une nuée de Sophrologues, Hypnopraticiens, Coachs et autres thérapeutes aux multiples facettes… Oui il y a du monde sur le marché ! 😅
💪 Le premier challenge pour vous : Lui faire savoir que vous existez ! Google ? Publicité ? Flyers ? Réseaux Sociaux etc. Les choix sont nombreux ce n’est pas le sujet du jour et je les ai tous récapitulés dans ma formation.
💪 Deuxième challenge : qu’il vous choisisse ! Mais qu’est-ce qui va faire que vous allez être l’heureux élu parmi tous les autres !?
C’est là qu’arrive LA question que l’on me pose tout le temps :

« Faut-il se spécialiser pour que les clients viennent me voir ? »

Très souvent je vois des accompagnants qui pensent que la spécialisation est le Saint Graal qui leur permettra de devenir un véritable aimant à clients.

👉 Mais c’est quoi au fond un spécialiste ? C’est quelqu’un qui a de l’expérience sur une problématique ou un outil… Beaucoup d’expérience ! Il a appris à maitriser son sujet, le tout couplé à une motivation profonde et pas juste une envie de découvrir un nouveau truc. Pensez-vous qu’un grand peintre devient un artiste en quelques semaines ? Pas vraiment car son talent ne peut s’exprimer qu’à travers une très bonne maîtrise de son outil… Et son art s’exprime à travers sa passion.

✨ Vous êtes tous singuliers dans votre personnalité, histoire, style et envies, mais vous êtes loin d’être tous des experts d’une problématique ou d’un outil sur lequel il serait possible de construire une activité, surtout au début ! Normal ! Et puis, pourquoi cela devrait être obligatoire de devenir un expert passionné pour que les clients vous choisissent ?!
Faîtes-le si le sujet ou l’outil vous passionne et met un vrai sens dans votre engagement, pas juste parce que c’est “chouette” ou “sympa”… Laissez-vous le temps de l’expérimentation de la pratique, pour mieux vous aligner et développer une approche thérapeutique qui vous est propre. 🙏
Utilisez ce que vous savez déjà faire plutôt que d’enchaîner les formations par peur parfois de pratiquer. 🏋️‍♂️ Se former c’est important hein, mais pour les bonnes raisons. Si d’ailleurs cela vous intéresse, consultez mon dernier article au sujet des formations.

« Bon c’est bien gentil tout ça, mais qu’est ce qui fait qu’il va me choisir si je ne suis spécialiste de rien !? »

En vous spécialisant 😅😵

Mais dans votre communication !

👉 Savez-vous ce qui pose problème chez la plupart des accompagnants quand il s’agit de présenter ce qu’ils font ?
Ils ne s’intéressent pas à l’autre ! Le Comble quand on pense que choisir ce métier c’est souvent chercher à mettre plus de sens dans sa vie en aidant l’autre… et au fond, aider c’est s’intéresser non ? 😅
J’en vois tellement qui passent leur temps à ne parler sur leur site internet ou en se présentant, que de leurs formidables outils et de la longue liste des problématiques qu’ils peuvent résoudre. Pire, j’en vois d’autres qui se perdent dans des campagnes de comm/marketing grossières qui ne révèlent en rien quel accompagnant ils sont vraiment et font fuir le client plus qu’autre chose…

Normal ! Ce n’est pas quelque chose que vous apprenez ni qu’on vous dit en formation, et qui finit rarement en tête de liste des priorités du développement d’activité 😅
Le problème c’est que la plupart, par simple manque de compétence, ont peur de “se vendre” (ouh làlà le mot tabou) que je traduirais par “Je n’ai pas envie de passer pour un marchand de tapis, et je ne sais pas comment présenter ce que je fais”. 🙊

Et si je vous dit qu’en apprenant à communiquer, vous développez en même temps votre expertise dans les problématiques de vos clients et que cela va vous aider dans vos séances ?

Devenir un spécialiste de la communication c’est apprendre à s’intéresser à l’autre ! Et pas juste chercher dans sa tête comment on peut l’aider sans l’écouter.

Et là je ne vous parle pas de ce qu’en marketing on appelle le travail d’avatar et le travail de niche. J’écrirai un article prochainement pour bien faire la différence.

Je transmets dans mes formations toujours ces trois bases pour apprendre à parler à votre interlocuteur :

👉 1 – Il y a ce qu’il dit à tout le monde (je n’ai pas confiance en moi)
Ce qu’il dit portes fermées (j’ose pas, j’ai peur du jugement des autres)
👉 2 – Le problème que vous voyez dans votre compétence d’accompagnant (papa, maman, rejet, abandon etc.).
👉 3 – S’intéresser à ce qu’il y a derrière le premier niveau, c’est apprendre à le Rejoindre vraiment. A attirer son attention.

Rejoindre, Accompagner, Conduire, comme dirait Philippe Miras. Les 3 clés d’un accompagnement 👌 Communiquer et faire du marketing c’est apprendre à Rejoindre l’autre. A lui faire comprendre qu’on peut être ou non, une solution à son problème, de lui laisser le choix, mais le vrai choix, pas celui par défaut ou de l’influence à deux balles.

Voilà pourquoi votre client va vous choisir, car dans votre discours, votre comm’, dans votre échange avec lui vous allez le Rejoindre dans ce qu’il vit, pour ensuite l’Accompagner vers son changement sans lui raconter des cracks. Vous développerez la clé fondamentale de tout relation, la confiance !

Dans mon approche de la communication et du marketing, je parle toujours de Générosité, Cœur et Méthode :
🤝 𝐋𝐚 𝐆𝐞́𝐧𝐞́𝐫𝐨𝐬𝐢𝐭𝐞́ de vouloir profondément aider sous toutes ses formes, et pas vendre du rêve, ou quelque chose dont il n’aurait pas besoin.
❤️ 𝐋𝐞 𝐂œ𝐮𝐫 de faire toujours quelque chose avec lequel vous vous sentez aligné tant sur le fond que la forme.
♟ 𝐋𝐚 𝐌𝐞́𝐭𝐡𝐨𝐝𝐞, car sans, il est difficile d’avancer et d’arriver à quoi que ce soit.

Alors, relisez les pages de votre site internet, pensez à comment vous parlez de votre métier aux gens. Est-ce que vous vous intéressez vraiment à eux dans votre discours, leurs difficultés, leurs envies ? Peuvent-ils se sentir vraiment concernés parce que vous essayez de transmettre ?

Testez et vous verrez la différence 😉

Vous aimerez sûrement :

>> Pourquoi 90% des accompagnants abandonnent faute de clients
>> Comment je me suis fait piéger par ma reconversion d’accompagnant

Pensez à partager si vous avez aimé, merci 😉

Jean-Pierre Chaudot

Jean-Pierre Chaudot

🚀 Fondateur du Révélateur 🥰 Papa x3

Mon job, aider les Pro de l’Accompagnement à arrêter de se prendre la tête et de tourner en rond dans le développement de leur clientèle.

> Retrouvez moi sur Facebook

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.